Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

MONTE TES INCULTES

Ce stage a pour but de construire une conférence gesticulée collective et participative. Il est l’occasion de vivre un expérience collective de la prise de parole publique.

Le groupe est constitué de 4 à 6 personnes maximum qui sont prête à se lancer dans l’aventure du récit de vie. Ce groupe se réunit pendant 4 jours pour préparer les récits de vie qui seront raconter sur scène lors de la présentation publique. Habituellement, le sujet travaillé durant la résidence est l’engagement ou les classes sociales. Il est possible d’aborder d’autres thématiques (l’enfance, la santé, le travail, le genre) à condition que la thématique soit défini en amont.

Le groupe travaillera aussi les apports politique en lien avec la thématique définit. Enfin, le groupe s’initiera aussi à l’interaction au public pour amener celui à monter sur scène afin de construire une grande histoire collective.

A la suite du stage, le groupe pourra présenter collectivement les incultes dans leur territoire, dans leur collectif, dans des association, ou dans toutes autres espaces publiques.

Présentation de la formation

Objectifs

Ce stage est un processus d’éducation populaire permettant de s’initier à la conférence gesticulée et de découvrir une partie de la méthode utilisée en stage de conférences gesticulées. Le stage est l’occasion de s’initier à 3 des 4 matériaux de la conférence gesticulée (« se situer socialement » – « Se raconter » –  » Analyser politiquement »). La création d’une conférence gesticulée collective et participative, au-delà de l’outil de transmission et de partage qu’il représente, est aussi, en interne au groupe, une manière de se rencontrer, de partager des expériences, de confronter des points de vue, de tisser des colères et des espoirs et de construire du vécu commun.

Contenus

Le contenu utilisé durant le stage sera le suivant :

  • Recherche de récit autobiographique individuel sur le sujet de l’engagement : quelle anecdote en lien avec le sujet, et qui pourrait faire récit. Ce sujet est incarné dans le sens où les personnes ont une histoire avec ce sujet (professionnelle, militante, familiale…).
  • Repérage et analyse des problèmes apparus dans les récits pour construire les 4 tableaux : quelles sont les causes structurelles (et non individuelles ou psychologiques) de ces problèmes ?
  • Réflexion sur la manière d’agir sur ces problèmes : quelle transformation sociale est possible ?
  • Structuration du récit analysé qui passera par un temps d’anecdote, d’analyse politique, d’apports théoriques et de mise en perspective.
  • Présentation de la conférence gesticulée collective avec participation du public.
Méthodes pédagogiques
  • 1ère étape : Présentation de la conférence gesticulée collective – pratique d’éducation populaire politique visant à identifier des mécanismes structurels de domination en s’appuyant sur les récits de vie personnels. Échange autour de l’éducation populaire politique avec les participants.
  • 2ème étape : Récit de vie en groupe – « Blason des premières fois et méthode RATO »
  • 3ème étape : Enrichissement – Phase d’analyse. Appropriation de notions issues de savoirs universitaires (BOURDIEU, KERGOAT, ALINSKI,…) pour analyser structurellement les récits apportés.
  • 4ème étape : Interpellation et participation du public. Il s’agit de produire et de casser l’ordre du discours scolaire ou universitaire pour entrer dans celui du récit. La mise en scène permettra d’inviter le public à venir participer.
  • 5ème étape : Présentation des incultes à un public de curieux et de curieuses invitées pour l’occasion.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :