Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

MONTE TON ANECDOTE GESTICULÉE

En 4 jours, les personnes seront accompagnées à la réalisation d’une anecdote gesticulée en moyenne d’une durée de 10 à 15 minutes. Le stage sera l’occasion de s’initier à 3 des 4 matériaux de la conférence gesticulée (« se situer socialement » – « Se raconter » –  » Analyser politiquement »). Cette anecdote gesticulée sera présenté publiquement à la fin du stage.

A la suite du stage, les personnes pourront présenter leur anecdote gesticulée dans une association, dans des collectif ou dans toutes autres espaces publiques.

Présentation de la formation

Objectifs

Ce stage est un processus d’éducation populaire permettant de s’initier à la conférence gesticulée. Il sera l’occasion découvrir la méthode utilisée en stage de conférences gesticulées. C’est l’occasion de s’initier au tressage de savoirs froids et de savoirs chauds. Nous poserons les bases pour créer un petit outil d’interpellation publique sur un sujet sensible et politique vécu et conceptualisé par la conférencière.

Contenus
  • Identifier un sujet dont la personne souhaiterait parler dans le cadre d’une conférence gesticulée. Ce sujet est incarné dans le sens où la personne a une histoire avec ce sujet (professionnelle, militante, familiale…).
  • Recherche de récit autobiographique individuel à partir du sujet choisi : quelle anecdote en lien avec le sujet, et qui pourrait faire récit.
  • Repérage et analyse des problèmes apparus dans le récit de vie : quelles sont les causes structurelles (et non individuelles ou psychologiques) de ces problèmes ?
  • Réflexion sur la manière d’agir sur ces problèmes : quelle transformation sociale est possible ?
  • Structuration du récit analysé qui passera par un temps d’anecdote, d’analyse politique, d’apports théoriques et de mise en perspective.
  • Présentation de l’anecdote gesticulée (individuellement, en binôme ou en petit groupe).
Méthodes pédagogiques
  • 1ère étape : Présentation de la conférence gesticulée – pratique d’éducation populaire politique visant à dévoiler des mécanismes structurels de domination en s’appuyant sur un récit de vie personnel. Présentation des principaux sujets par les participants.
  • 2ème étape : Récit de vie en groupe – Méthode Petite histoire – grande histoire »
  • 3ème étape : Enrichissement – Phase d’analyse. Il s’agit de proposer et partager des notions issues de savoirs universitaires pour mettre en évidence le caractère structurel du récit situé. Formulation d’une action de transformation sociale désirable.
  • 4ème étape : Mise en parole et en jeu. Il s’agit de produire de casser l’ordre du discours scolaire ou universitaire pour entrer dans celui du récit. La mise en scène permettra de sortir de l’exposé logique. Chaque réalisation dure entre 10 et 15 minutes.
  • 5ème étape : Présentation des différentes anecdotes gesticulées aux participantes de l’atelier voir à un public de curieux et de curieuses invitées pour l’occasion.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :